Alors nous voici, ça va faire plus d'un an que je suis lançée dans cette aventure, il est donc temps de se poser et de faire un petit bilan.

Déjà, première conclusion, je suis encore loin, mais très loin, du 0 déchet mais bon, chacun son rythme et je suis très fière des déchets qui n'atterrissent plus dans ma poubelle (qui n'a d'ailleurs pas de petit nom).

 

Mais, quels déchets atterrissent encore dans ma poubelle  ?

Les déchets que je n'ai plus dans ma poubelle  : 

- les prospectus de publicité : le STOP PUB fait parti de la famille depuis de nombreuses années

- les déchets compostables : même si nous avions un compost avant l'aventure ZD,  mes déchets d'agrumes, sachets de thé, mouchoirs jetables et cotons-tiges bio et recyclables finissaient dans la poubelle (et oui ils se portent mieux dans mon compost)

- le papier sulfurisé et cellophane pour emballer les aliments (désormais, j'utilise du beurre, de la farine, des torchons et tup en verre avec couvercles) et les sacs de congélation (remplacé par des pots en verre)

- les emballages de compotes à boire : je fais mes compotes dans des petits pots en verres

- les éponges jetables : j'ai une éponge microfibre depuis 6 mois

- les essuis-tout jetables : j'ai opté pour une version lavable, l'éponge et trochon font aussi très bien l'affaire

- les pots de crème fraîche en plastique : j'achète en pot en verre

- les sachets de thé : j'utilise du thé en vrac

- les sachets individuels de mouchoirs : j'achète des mouchoirs en boîte carton (en attente de mes mouchoirs maison)

- bouteilles plastique d'eau : même si j'en avais peu je n'en ai plus : vive la gourde en inox !

- les emballages plastique de pâtes, riz, etc.. : j'achète en vrac ou en boîte en carton

- les petits pots bébé : lorsque ma fille en mangeait encore j'ai réussi à les faire presque exclusivement maison (au pire j'ai acheté quelques pots en verre)

 

Les déchets encore présent dans ma poubelle mais en quantité moins importante :

- les pots de yaourt en plastique : même si je fais mes yaourts maison il m'arrive d'en achèter mais je privilégie le pot en verre (je continue cependant d'acheter des petits-suisses aux fruits pour ma fille)

- les flacons de shampoing et gels douche : Monsieur refuse toujours de se séparer de son gel douche et shampoing cracra. Moi j'ai adopté le savon

- les boîtes de conserve : je n'en achète quasiment plus sauf pour les champignons, l'huile de coco et les raviolis tant adoré de mon cher et tendre

- les emballages de goûters : même si mon objectif était de ne plus en avoir du tout, j'avoue que c'est un échec ici, avec mon travail, je ne trouve pas trop le temps de cuisiner et Monsieur adore les confiseries, biscuits, .... (moi aussi j'avoue).Par contre en week-end le gouter est composé de fruits et de pain. Au boulot, j'ai l'habitude d'emmener des fruits plutôt que des barres aux céréales

- j'ai moins de papiers qui entoure la baguette, et oui, j'en ai encore, notamment avec les baguettes achetées en grande surface

- moins de sachets plastiques de fruits et légumes : j'oublie souvent mes sacs à vrac donc quand je suis en biocoop j'optimise les sacs en y mettant plusieurs fruits et légumes et si c'est en grande surface, je n'utilise plus de sacs plastiques pour les bananes, un oignon, la salade, un chou, ... J'achète peu de légumes en grande surface mais davantage  de fruits (bananes notamment, pour ma fille).

- moins d'emballages de dentifrice : reste plus que celui de mon conjoint

- emballages divers : de fromage, de fromage râpé, de lardons, de coupe : de temps en temps je pense à emmener mes tup tup à la biocoop, plus le temps d'aller sur le marché

 

Ce qui a été un fiasco :

- les couches lavables : ma fille fait une réaction et la nounou ne veut plus les utiliser donc j'en utilise une de temps en temps, mais presque plus

- les produits ménagers maison, du coup, je les prends en vrac, j'en utilise moins et j'achète des solutions qui dure plus longtemps (aujourd'hui j'ai une lessive en vrac, un gros produit vaisselle qui me fait un an, des tablettes lave-vaisselle, un produit à chiottes, ma crème d'argile, un produit sol, du vinaigre et mes microfibres.) Remarquons quand même que je n'ai que des produits d'entretien écolos (ya du progrès ma petite dame !)

 

Ce qui est partiellement une réussite :

- je commence les protections hygiéniques lavables donc pas encore de recul (ma poubelle d'avaler 6 protèges slips)

- je cuisine maison mais j'ai encore des efforts à faire : notamment sur les goûters et les yaourts, j'ai tendance à me faire livrer plus souvent et à manger dehors le midi : pas de doute, l'improvisation et le Zéro Déchet ne font pas bon ménage !

- j'achète de plus en plus en vrac grâce à une petite boutique de vrac juste en face de mon travail, mais dans 4 mois mon travail s'arrête, parviendrais-je à continuer cette bonne habitude ?

-toujours pas de mouchoirs en tissu, et oui pas trouvé le temps de les coudre, pfff, mais par contre je n'achète plus en petit sachet plastique, mais en boîte cartonnée écolo et je mets mes mouchoirs usagés au compost

- même si je ne prends pas toujours mes aliments dans mes contenants je ne prends plus sous barquette mais à la coupe

 

Les déchets que j'ai toujours et ne trouve pas de solutions :

- les briques de lait : au moins elles sont recyclables et c'est du lait bio

- l'emballage du beurre (je l'aime trop désolé)

- l'emballage des plaques de chocolat trop bon, des bonbons et des goûters industriels

- la bouteille du vinaigre blanc : mais si, j'en ai trouvé en vrac il y a une semaine et tac !

- les bouteilles de vin et d'alcool en général mais le verre est recyclé à vie non ?!

- les briques cartonnées du jus multifruit de Monsieur

et pleins d'autres que j'oublie surement! Si déjà je pouvais m'attaquer à ceux-là dans les prochains mois...

 

Parallèlement :

Côté cuisine, je me suis équipé d'une batterie de cuisine en inox ainsi que de petits ustensiles au fur et à mesure des besoins (econome, râpe, pailles, ...),  éliminé les boîtes en plastiques et j'ai de supers bocaux sur mes étagères. Je poursuis l'effort de planifier mes menus pour n'acheter que ce dont j'ai besoin et éviter le gaspillage alimentaire mais de ce côté là j'ai l'impression de lâcher un peu.

Je continue mon désencombrement et essaie de tendre vers un mode de vie plus minimalisme.

Bien évidemment je continue à proner le mode de vie Zéro Déchet autour de moi, notamment en pretant mes livres. J'ai même convaincu deux copines de passer à l'éponge lavable.

 

Voilà je pense avoir fait le tour, malheureusement je n'ai pas pesé mes déchets depuis un moment, je peux juste vous dire que ma poubelle noire pour un couple et un enfant portant des couches va, moins d'une fois par mois, sur le trottoir, et que le poubelle de verre a bien augmenté.

De façon générale je suis fière de moi, je nous mets beaucoup moins la pression.

Peut-être que la diminution de mes déchets ne vas pas assez vite pour la planète mais je trouve que ce que je fais est mieux que rien. Je me fixe des objectifs les uns après les autres. Actuellement, je reste sur mon objectif d'acheter mon épicerie sèche qu'en vrac (ça été difficile pour mon conjoint d'accepter de ne plus manger des PanxxxxxI) et ensuite je m'attaquerai au frais ou aux goûters individuels.

Niveau budget pas de grande augmentation au niveau alimentaire mais je suis toujours en cours de réajustage car j'ai encore tendance à acheter trop et je suis encore dans l'équipement (comme pour les SHL par exemple).

Et vous, où en êtes vous ?