th

Et oui, mes ragnagnas sont revenues, grrr et là vraiment, je ne me voyais pas produire de nombreux déchets avec des serviettes hygiéniques et protège slips jetables.

Quelques chiffres : Une femme utilise au cours de sa vie entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques, soit plus de 150kg de déchets, qui incluent les serviettes, tampons, applicateurs…

Extrêmement polluantes :

Il leur faudra plus de 500 ans pour se dégrader (autant qu’une bouteille en plastique) et elles ne sont pas recyclables.

Leur composition est aussi douteuse que mystérieuse, les fabricants n’étant pas obligés de mentionner les ingrédients contenus dans les protections (seul le taux d’absorption doit figurer sur l’emballage).

Oui mais on fait quoi alors ?

Ni une ni deux, je suis allée faire un petit tour dans ma boutique Zéro Déchet pour demander des conseils.

Déjà, je voulais voir à quoi ressemblait une CUP et une SHL. J'ai ainsi pu me familiariser avec et voir les marques et prix proposés. J'ai aussi exploré des forums et sites sur internet pour me faire une idée. C'était bien beau d'acheter une alternative à mes protections hygiéniques jetables mais encore fallait-il quelle soit viable et donc que mon achat soit réfléchi.

Protections intimes lavables La Maison de l'Ange | La ...

J'ai donc opté pour commencer, ne sachant pas quel flux j'allais avoir, par l'achat de 2 SHL (serviettes hygiéniques lavables) Plus et 3 protèges slips lavables. Je n'ai pas osé franchir le pas de la CUP même si j'en ai eu que des retours positifs.

Après deux cycles, je peux vous dire que je suis conquise : hyper confortable, pas d'odeurs, pas de démangeaisons, ...Moi qui ne supporte pas bien les protections hygiéniques jetables, j'en essayé plusieurs marques et ai fini par opter pour des écologiques, je n'ai eu, avec les lavables, aucun problème. C'est d'un confort.

J'avais aussi peur de ne pas avoir assez en nombre pour la rotation. Alors oui en SHL je suis juste, mais j'ai encore un sacré stock de jetable à liquider. Même si ça me fend le coeur je vais finir mes serviettes jetables pour la journée au travail (d'un point de vue pratique) et il faudra juste que je pense à avoir une petite pochette imperméable pour mes lavables par la suite.

Au niveau de la rotation même si mon stock est petit (presque 80€ quand même), je m'en sors plutôt bien. Je lave mon protège-slip lavable le soir avec un peu de savon et le met à sécher. Le lendemain soir ou surlendemain matin je peux le réutiliser. En fin de cycle je les lave tous en filet de lavage avec mon linge normal.

J'ai opté pour la marque PLIM car c'était la marque représentée dans ma boutique de vrac. Oui, j'aurais pu en prendre sur internet, moins cher mais j'ai opté pour une marque française dans un magasin de vrac local. Et que je suis fier de mes SHL et protèges-slips avec de magnifiques motifs très facile à mettre avec deux systèmes de pression.

Et voilà, y a plus qu'à continuer sur le chemin de Zéro Déchet! Kit découverte des protège-slips et serviettes hygiéniques ...

Et vous, avez vous franchi le pas ?